CICOFM


Etalons
Livre
Sang étranger...
Chevaux à vendre
Activités
Comptes rendues
Photos
Resultats
du Sport

Boutique
Pinboard
Contacts
E-Mail
Association
Adhésion
Liens
Deutsch
Italiano
English

Collaboration avec la Fédération suisse d'élevage du cheval de la race des Franches-Montagnes (FSFM) et avec le Haras national d'Avenches



Mais que veut donc la Fédération Suisse du cheval des Franches-Montagnes?

Personnellement, je suis titulaire d'un Master en Sciences Agronomiques et ai travaillé de nombreuses années dans le domaine de la recherche médicale au sein de la Faculté de Médecine Vétérinaire. Je suis propriétaire de chevaux Franches-Montagnes base et me suis encore présenté cette année avec un poulain facteur base sur la place de La Combe du Pelu (Syndicat Tramelan-Erguël). A nouveau, quelle déception au pointage : 5-5-6 pour une pouliche de Cardinal, lequel termina premier aux tests des 40jours à Avenches. Lorsque vous demandez des explications au président des juges, à savoir Mr Kohler, il vous répond, ironiquement et en aparté probablement afin que le public présent ne puisse entendre ses réflexions, que votre pouliche n'a aucun défaut si ce n'est celui d'être base, de type ancien modèle, donc sous entendu 'lourd et grossier' et que la fédération n'en veut plus mais qu'elle demande des Franches-Montagnes légers, type sport. Si l'on ironise, on pourrait croire que la fédération va bientôt nous demander de retirer nos poulains base-facteur base des pâturages et de les maintenir au boxe afin de les restreindre en alimentation avec pour objectif l'obtention d'un FM base léger, type sport...

Lorsque vous entendez les commentaires, pour monter ces chevaux légers, type sport, il faut être cavalier d'un certain niveau sans cela, le risque est grand d'être rapidement désarçonné en ballade ou lors des sauts, puisque l'ont veut désormais que notre race participe aux concours de saut d'obstacle.

Pour ma part, le Franches-Montagnes originel est, non pas un cheval de saut, mais bien un cheval de trait léger, cheval de confiance, que ce soit au boxe ou en extérieur, qui peut être monté ou attelé le week-end, en famille, sans devoir être travaillé 'tous les jours'. Si certains veulent en faire un cheval destiné à la compétition de saut d'obstacles, libre à eux mais alors, on ne peut que leur conseiller de prendre un demi-sang. Notre cheval ne peut être une race à deux fins...Si j'ose la comparaison, je n'ai encore jamais vu une vache à viande qui produise beaucoup de lait. Il en est de même de notre FM base-facteur base, lequel, je le conçois, n'est pas léger mais apte à la traction et à la ballade en toute quiétude. Il n'est, à mon sens, pas destiné aux compétitions de saut. Ce n'est pas sa vocation première ni celle de la majorité des cavaliers souhaitant uniquement découvrir nos magnifiques paysages lors de leurs ballades dominicales.

Or, dans les concours poulains, ,il y a de moins en moins de représentants de cette catégorie et nous sommes, depuis de nombreuses années maintenant, les parias puisque, et c'est le cas en tant qu'Ingénieur Agronome possédant un jument base, je me fixe pour objectif de la couvrir par un étalon ayant peu de sang étranger afin de préserver la race originelle. Ce qui m'importe c'est la généalogie, la sauvegarde des lignées disparues ou en voie de disparition et non de sortir un cheval de saut d'obstacle.

Pour rappel, le Cheval des Franches-Montagnes base-facteur base fait partie des espèces à sauvegarder dans le cadre du programme Pro Specie Rara suisse et, visiblement, la FSFM s'en soucie peu. A ma connaissance, la Confédération octroie cependant des subsides à la dite fédération pour maintenir notre race originelle et vient même de refuser l'apport de nouveau sang étranger. On ne peut que constater que ce n'est ni le point de vue des juges ni leurs discours aux éleveurs de chevaux base. Le fait de s'entendre dire que votre poulain n'a aucun défaut si ce n'est celui d'être base est une honte . En outre, dire qu'il y a encore assez de chevaux base est également totalement faux et de plus, ce qu'ils oublient, c'est qu'en agissant de la sorte, il n'y aura bientôt plus de relève puisque tous les poulains base-facteur base, finiront plus que probablement à la boucherie. Ironiquement parlant, c'est probablement là que nous les valoriserons le mieux puisque ce sont des poulains lourds. Mais je ne crois pas qu'il soit dans notre philosophie d'élever des poulains pour la boucherie.

Une chose est sûre, il faut que ce type de comportement à notre égard soit souligné, cesse et qu'au besoin, l'on fasse uniquement des concours pour chevaux base-facteur base, avec des juges ne les méprisant pas et les pointant de façon objective bien qu'à mon sens, le pointage tel qu'il est réalisé actuellement soit purement subjectif.

Ing. Frédéric Mouligneau, La Cibourg

Début de la page

Pas assez d’allure ? Trop d’allure !

Propriétaires heureuses de leurs chevaux avec peu d'allure
Ces vingt-cinq dernières années, dans de nombreuses petites écuries, dans les discussions autour de la table ronde des cavaliers de loisirs, je n’ai jamais entendu une propriétaire dire qu’elle était malheureuse d’un cheval FM avec peu d’allure. Peut-être, l'une ou l’autre souhaiterait un cheval avec un meilleur pas ou se plaindrait d’un trot un peu dur. Cependant, toutes ces propriétaires ont des cavalières qui viennent monter leurs chevaux ou sont simplement heureuses de pouvoir aussi monter elles-mêmes, régulièrement, leur propre cheval. Elles apprécient leur temps libre sur le dos de leur cheval.

Propriétaires infortunées de posséder des chevaux avec beaucoup plus d'allures
De nombreuses autres propriétaires possédant des chevaux avec beaucoup plus d’allures ont de la peine à trouver des cavaliers pour les monter. Elles-mêmes n’arrivent souvent pas à maîtriser les mouvements de gaieté de leurs chevaux. Une certaine peur s’installe alors en elles. A plus le cheval est excité, à plus leur peur augmente, si bien que ces propriétaires ou cavalières renoncent à sortir seules en balade à cheval. Il ne leur reste alors que la possibilité de sortir accompagnées ou en groupes ou encore sur une carrière à pratiquer le travail sol ou le dressage en liberté. Elles essaient donc de s’organiser de façon optimale avec leur cheval qui souvent a un très bon caractère et serait un super cheval pour des cavaliers orienté vers le sport. Cependant, les propriétaires de chevaux avec de grandes allures sont rarement vraiment heureuses.

Plusieurs de ces propriétaires se sont surestimées à l’achat d’un cheval. J’en connais aussi quelques-unes qui ont chercher à acheter un cheval tranquille et ne l’on pas trouvé. Parmi les chevaux Franches-Montagnes actuels on ne trouve effectivement plus très souvent des chevaux tranquilles avec moins d’allure.

Plus d'allure ? Au secours !
Maintenant la Fédération d’élevage FM veut continuer d’améliorer le galop, les aptitudes à l’équitation respectivement les allures. Quoi, encore plus d’allures ! Au secours !

Cavaliers de loisirs – pas un groupe cible d'acheteurs potentiels de chevaux FM ?
Nous, les propriétaires ou cavaliers de loisirs, ne sommes certainement pas un groupe cible d’acheteurs potentiels du tout intéressant pour la direction de l’élevage FM. Sommes-nous si peu importants ? Ou pas assez organisés ? Evidemment nous ne gagnons pas de coupes ou de grands prix en compétition que les éleveurs peuvent brandir comme la preuve de leur succès en élevage. Notre satisfaction n’a-t-elle aucune valeur publicitaire ? Aussi, nous gardons notre cheval le plus longtemps possible et ainsi nous achetons rarement un nouveau cheval. Elever des chevaux FM pour nous, les cavaliers de loisirs, ne vaut certainement pas la peine. Dans tous les cas et depuis quelques années, la direction de l’élevage FM, en appliquant une sélection d’un cheval FM avec toujours plus d’allure, oublie que nous existons et que nous sommes des acheteurs potentiels de chevaux calmes et bien équilibrés.

Adieu le Franches-Montagnes
Le cheval Franches-Montagnes calme va, avec sa disparition, laisser un vide qu’aucune autre race ne pourra complètement combler. A l’avenir, nous devrons donc, nous les cavalières de loisirs, chercher ailleurs notre cheval tranquille ! Peut-être chez les comtois, l’alezan de la Forêt noire, le Bardigiano, le poney Higland ou encore le Merens ?

Adieu le Franches-Montagnes !
Stefanie Meier
Traduction: Jean-Pierre Graber

Début de la page

Courrier des lecteurs : A propos d’un croisement envisagé chez le cheval FM

En tant qu’ami de longue date et observateur attentif de l’élevage FM, je me permets de mettre sur le papier quelques réflexions au sujet du croisement prévu chez le FM :

Hansueli Stöckli, Hondrich
Membre fondateur de la CICOFM et Membre d’honneur de la FSFM
Traduction: Jean-Pierre Graber

Début de la page

Nouvelles de dernière minute

Lors de l’assemblée des délégués de la FSFM du 17 avril une importante votation concernant l’ouverture du Stud-book à un nouvel apport de sang étranger dans la race FM aurait, selon l’ordre du jour, dû avoir lieu.Ce projet comme aussi la votation ont été reportés d’une à deux ans en raison d’informations insuffisantes et de manquements dans la présentation du dossier.

En regard des prises de position parues auparavant dans la presse et les journaux, la tendance était opposée un nouvel apport de sang étranger. Quelques éleveurs bien connus et aussi très actifs dans le sport se sont heureusement prononcés contre cet apport de sang étranger (« Bauernzeitung » 20.3 et 10.4.15).

Selon les informations de la FSFM ce projet aurait coûté 200'000.- CHF. Quant à l’OFAG il estimait les coûts à au moins 500'000.- CHF. En dernière minute, c’est à dire un jour avant l’assemblée des délégués, l’OFAG informa qu’il ne soutiendrait pas financièrement ce projet. (Mauvaise surprise donc pour la FSFM et la CAFM).

Honorariat
A l’assemblée des délégués de la FSFM Jean-Pierre Graber a été remercié par le comité de la FSFM pour sa collaboration avec la FSFM en tant que membre du comité de la CICOFM.

Olga Saladin
Traduction: Jean-Pierre Graber

Début de la page

Projet de croisement reporté

Ce projet devait ouvrir la porte à de nouveaux croisements avec du sang étranger demi-sang dans la race Franches-Montagnes. Une commission ad-hoc avait pourtant été créée composée de personnes susceptibles de maîtriser un sujet aussi délicat (Bernard Beuret). A souligner que le comité de la FSFM n’avait tout simplement pas voulu de représentant de la CICOFM dans cette commission (CAFM).

Réaction de la CICOFM
Cependant le comité de la CICOFM a réagi énergiquement dès qu’il a pris connaissance des intentions et des buts de ce projet. Une prise de position contre tout apport de sang étranger demi-sang a été soumise à notre assemblée générale du 21 février dernier et qui a été acceptée à l’unanimité des membres présents. La CICOFM a ensuite aussitôt fait campagne dans la presse et auprès des syndicats chevalins contre ce projet.

Projet reporté
Porté à l’ordre du jour de l’assemblée des délégués de la FSFM du 17 avril dernier, ce projet a finalement été retiré et reporté dans le temps. Bien que composée de spécialiste en la matière, la commission (CAFM) n’a pas été à même de présenter un projet bien ficelé, respectivement elle ne s’était pas préoccupée de son aspect financier. Elle n’avait tout simplement pas jugé nécessaire d’avoir une prise de position suffisamment tôt de l’OFAG et du Haras national concernant un éventuel soutien financier. La réponse de ces deux institutions de ne pas soutenir financièrement et logistiquement ce projet est arrivée sur le bureau de la FSFM que deux jours avant l’assemblée des délégués. Selon les déclarations du président Bernard Beuret « sans soutien financier de lapart de la Confédération, le projet est irréalisable ».

En conclusion :
Comme le projet d’un apport de sang étranger demi-sang n’est pas abandonné pour autant mais reporté, le comité de la CICOFM doit absolument rester attentif et veiller au grain quant au maintien du cheval originel de la race des Franches-Montagnes. La CICOFM n’a plus que jamais sa raison d’être. Elle continuera d’avoir du pain sur la planche. C’est pourquoi, nous tous, les membres, devons pleinement soutenir notre comité.

Jean-Pierre Graber

Début de la page

Nouveaux croisements ?

Une commission de la FSFM étudie actuellement le principe de procéder à de nouveaux croisements avec des races étrangères sur le FM. La CICOFM, doit-elle s’en inquiéter ? Il est actuellement encore trop tôt pour répondre à cette question. Il est de bon augure qu’une étude se fasse à ce sujet. Ensuite, il sera intéressant de prendre connaissance du rapport de cette commission et des propositions qu’elle soumettra à la prochaine assemblée des délégués de la FSFM.

Petit rappel des faits
Un petit rappel des faits démontre que la CICOFM fut fondée en 1997 par un groupe de personnes très inquiètes de l’évolution des croisements avec des DS chez le FM. Croisements qui faisaient perdre toute la spécificité du cheval FM. Il fallait donc juguler les croisements massifs. Il y eut une prise de conscience au niveau de la FSFM si bien que l’assemblée des délégués de 1998 vota la fermeture du Stud-book à tout apport de SE.

Projet de sauvegarde
En 2002 une analyse de P-A. Poncet prédisait la disparition des chevaux base 0 – 2% de sang étranger en 2005. Parallèlement un groupe de projet composé de quatre institutions « FSFM, HN, Pro-Specie-Rara et la CICOFM) financé par l’OFAG se mettait en place dans le but de prendre les mesures nécessaires afin de sauvegarder les lignées menacées de disparition et les chevaux base et ainsi permettre le maintien d’une diversité génétique pour assurer la pérennité de la race FM. Ce projet s’est terminé en 2012. Il a permis l’approbation de 49 étalons provenant de lignées rares ou représentant le cheval originel FM. C’est un succès. Les éleveurs, respectivement les étalonniers ont grandement contribué à ce succès. Je tiens à les remercier vivement au passage.

Nouveaux SE demi-sang?
Aujourd’hui plus de 16 ans après la fermeture en 1998 du Stud-book on envisage sa réouverture afin de permettre de nouveaux apports de sang étranger en vue d’améliorer encore le galop et les aptitudes à la selle du cheval FM (Magazin FM de décembre 2014). Cela signifie qu’il va s’agir d’un apport de sang étranger provenant de demi-sangs. Le cheval FM va assurément perdre sa spécificité. En effet, d’une part, les produits issus de ces croisements ressembleront très fortement à des demi-sangs et d’autre part, ils possèderont plus de 50% de sang étranger, voir jusqu’à 60 % et plus chez certains.

FM plus que le nom
Ils n’auront de Franches-Montagnes plus que le nom. Avec autant de sang étranger ces produits pourront-ils encore être considérés comme patrimoine national comme c’est le cas aujourd’hui pour la race du cheval des Franches-Montagnes ? De plus le soutien de la Confédération pour le maintien de la race FM, la seule race suisse de chevaux, se justifiera-t-il encore alors que l’on aura créé une nouvelle race de demi-sang appelée Fanches-Montagnes ? Cela nécessitera, très certainement aussi, de modifier le standard de la race FM. A cet effet, une réflexion en profondeur s’impose donc absolument.

Tout cela doit interpeller la CICOFM, même si aujourd’hui certaines personnes ont parfois l’impression qu’elle n’est plus vraiment nécessaire. Avec ce qui est à l’étude au sujet de nouveaux croisements, elle aura donc du pain sur la planche si elle veut continuer d’assurer, à l’avenir également, le maintien d’un certain effectif de chevaux originels de la race des Franches-Montagnes.


Magnifique Pas de Deux, deux jeunes chevaux originels FM de 3 et 4 ans avec 0,00% de sang étranger: Vladimir FM (Voltigeur/Hulax/Elu) et Viola FM (Voltigeur/Cardin/Damien).
Photo: @ Nicole Soltermann


Que d’Espoir SF, né en 1960 (Ibrahim SF/Ultimate xx PS). Que d’Espoir que l’on trouve actuellement déjà dans l’ascendance de nombreux chevaux FM.
Photo: @ Haras national suisse HNS, Avenches


Procèder à de nouveaux croisements avec des étalons demi-sangs pour améliorer les aptitudes à l’équitation du cheval Franches-Montagnes n’a aucun sens lorsque l’on voit ces deux jeunes étalons, très prometteurs, évoluer dans le manège de Bellelay sous la selle de ces cavalières. Il s’agit de Niagara et Neverland, vainqueur et deuxième du test en station 2015.
Photo: @ Bernadette Odiet

Ouvrir la porte à un nouvel apport de sang étranger demi-sang signifierait d’une part, la disparition programmée du cheval Franches-Montagnes actuel et d’autre part, l’arrivée en force d’un cheval FM du type demi-sang. Le débat est lancé!

Jean-Pierre Graber

Début de la page

Sauvegarde des lignées de base, Bellelay, le 29 août 2012

Le 29 août dernier a eu lieu à Bellelay, dans le cadre du concours de race du syndicat chevalin de Bellelay, la présentation des élèves-étalons du programme d'accompagnement des accouplements pour la sauvegarde des lignées détalons menacées et des chevaux base (PASL).

Stéphane Klopfenstein, gérant de la FSFM, a brièvement rappelé le but de ce projet qui a débuté en 2002 sur la base d'une réflexion sur l'avenir du cheval FM pour se terminer en 2010.

En me référant à l'article «Sauvegarde de lignées et de chevaux bases, Dix ans d'efforts conjoints» paru sous ma signature dans le catalogue des étalons FM de 2008, il est utile de rappeler qu'en 2002 les nouvelles lignées L (Alsacien), N (Noé), Q (Qui-Sait) étaient très en vogue, alors que d'anciennes lignées V (Vagabond), R (Raceur), D (Drapeau) voyaient leurs représentants diminuer et les lignées B (Bouclier), S (Sirus) et U (Urus) avaient déjà disparu. En 2002 également, une analyse réalisée par le Haras national confirmaient cette situation et prédisait même la disparition des chevaux base (moins de 2% de sang étranger) en 2005.

Retour sur le PASL
Quatre organisations partenaires : La FSFM, le Haras national, la CICOFM et ProSpecieRara avec le soutien de l'Office fédéral de l'agriculture, mettent alors en place le programme d'accompagnement des accouplement pour la sauvegarde des lignées d'étalons menacées et des chevaux base (PASL). Ce programme s'est déroulé en deux phases. La première phase s'est terminée à fin 2006. Après 4 ans on a constaté que :

La deuxième phase s'est terminée à fin 2010. En 2012, après 10 ans, il est réjouissant de constater que les éleveurs ont participé au programme et que le cheval Base et les lignées menacées ont directement ou indirectement profité de ces mesures.

Etalons approuvés
49 étalons des lignées suivantes ont été approuvés :

Au terme de ce programme on peut se réjouir du nombre d'étalons approuvés issus de lignées menacées et de chevaux base. Les éleveurs ont pris conscience de l'importance d'une grande diversité génétique chez le cheval Franches-Montagnes pour éviter un degré de parenté, respectivement un taux de consanguinité trop élevé et ainsi assurer la pérennité de la race.

L'avant dernier présentation des élèves étalons du programme PASL
Le 29 août dernier à Bellelay quatre élèves étalons ont été présentés devant les juges. Trois sont nés en 2010 et un en 2011. Il y avait trois descendant de l'étalon base Cosimo, présentés tous les trois par leur propriétaire Roland Kathriner, Sagenhof, Römerswil. Un descendant de Vidocq présenté également par son propriétaire Heinz Schwarz-Sumi de Zweisimmen. Cette présentation avait lieu pour l'avant dernière fois. En effet en 2013 seul le dernier cheval du projet né en 2011 devra être présenté.

Le président de la Commission des juges de race, Eddy von Allmen, a commenté le classement de ces quatre jeunes étalons, bien présentés et dans de bonnes conditions d'entretien.

Classement :

  1. Campari vom Sagenhof, 10.94% SE, né le 1.05.2010, par Cosimo / Neckar / Halliday, Propriétaire : Roland Kathriner, Sagenhof, Römerswil.
  2. César vom Sagenhof, 10.94% SE, né le 10.05.2011, par Cosimo / Neckar / Halliday, Propriétaire : Roland Kathriner, Sagenhof, Römerswil.
  3. Vulkan, 31.25% SE, né le 17.04.2010, par Vidocq / Noé / Diogenes, Propriétaire : Heinz Schwarz-Sumi, Zweisimmen.
  4. Calisto, 0.00% SE, né le 19.05.2010, par Cosimo / Elysée II / Javart, Propriétaire : Roland Kathriner, Römerswil.

Jean-Pierre Graber

Début de la page

Le taux de sang étranger des étalons FM 2001-2012

(Sources : Recueil d'élevage et catalogue des étalons de la FSFM)

Famille d'étalon2001 *)2002 *)2003 *)2004 *)2005 *)2006 *)2007 *)2008 *)2009 *)2010 *)2011 *)2012 *)2012 **)
C (Jurassien)5.97355.96325.17314.77285.69286.67286.01286.22258.36206.83236.70256.34225.1527
D (Drapeau)3.1344.1734.1734.1736.25212.5111.72111.72111.72111.72111.72111.7212.934
Don (Doktryner)12.5112.5112.5112.5112.5112.5112.5212.5212.5212.559.93712.83712.837
E (Elu)5.84224.05205.11186.04195.26184.48214.60224.82215.16195.41195.16205.08133.8817
H (Héroîque)5.75346.11326.02385.80415.54425.42435.62455.93425.97485.75515.79556.03516.0351
L (Alsacien)14.444614.374612.774312.794412.914112.323712.123811.903712.683211.993311.643111.132811.1328
N (Noé)32.151332.541433.851332.601727.761926.702628.272428.272428.952529.003027.973227.393427.3934
P (Polarstern)12.50112.50118.75318.75318.75317.19417.19417.19416.67316.67316.67316.67316.673
Q (Qui-Sait)41.15940.80939.42938.541036.821036.92835.65836.72738.41638.41638.41639.84539.845
R (Raceur)4.1665.0054.6942.0356.2557.4268.7368.7368.7369.2259.2259.4556.757
V (Vagabond)13.801213.171413.371313.371413.341113.401313.331411.721311.001311.221510.691412.711312.7113
Durchschnitt13.7618313.7417714.1717613.7618513.7318014.1418814.2519014.1618214.5617514.9319113.9919914.4718213.21196

Figure 1: Taux de sang étranges des étalons FM 2001-2011
*) 1er chiffre : Taux de sang étranger en % des familles d'étalons, 2ème chiffre : Nombre d'étalons par famille.
**) étalons SBU inclus (Stud-Book FM ancien type).

Commentaires

Conclusions et pronostics
Malheureusement, ici aussi, aucune innovation n'est à mentionner par rapport aux années précédentes:

Hansueli Stöckli, Stefanie Meier, Traduction: Jean-Pierre Graber

Début de la page

Evolution de l'élevation du cheval originel des FM 2001-2011

(Sources : Recueil d'élevage de la FSFM)

Famille d'étalon20012002200320042005200620072008200920102011
C (Jurassien)6949474831151521211619
D (Drapeau)88512130103
E (Elu)7463414543392832482624
H (Héroîque)8256858059819468614950
L (Alsacien)77665514311
R (Raceur)4911413863333
V (Vagabond)01379823331514
Total poulains OFM234205202195161151150131140110114
Total poulains FM30603082301329592842279525762563253126162487
Pourcentage des poulains OFM, %7.66.76.76.65.75.45.85.25.54.24.6
Changement du nombre des poulains FM, %
+0.7-1.7-1.8-4.0-1.7-7.8-0.5-1.3+3.3-4.9
Changement du nombre des poulains OFM, %
-12.4-1.5-3.5-17.4-6.2-0.7-12.7+6.9-21.4+3.6

Figure 1: Nombre des poulains OFM 2001-2011 par famille d'étalons.

Commentaires de la statistique 2011
Le nombre total des poulains FM continue de diminuer (de 2616 naissances pour l'année 2010 à 2487 naissances pour l'année 2011). Cela représente une diminution de -4.9%.

Par rapport à cela une légère augmentation des OFM est constatée (de 110 à 114 naissances). Ainsi les naissances OFM n'ont que très faiblement récupérées. Peut-être une infime lueur d'espoir - plus, certainement pas !

Les étalons, Cosimo avec 8, Hermitage avec 16, Vicky avec 6 et Voltigeur avec 8 poulains contribuent de manière significative au maintien des OFM. Naturellement tous les étalons avec 0 - 4% de sang étranger sont également très importants. L'étalon Eifel a enregistré plus grande «perte» (diminution de 10 à 4 poulains).

Hansueli Stöckli, Traduction: Jean-Pierre Graber

Début de la page

Nouveau règlement du livre généalogique de la FSFM et élevage avec FM ancien type

Il y a dix ans j'ai écrit un article dans ce journal au sujet du règlement du livre généalogique et de la nouvelle catégorie «Base». Actuellement il existe dans le stud-book une nouvelle catégorie «FM ancien type» présentée ci-après.

Deux fédérations
Le nouveau règlement du livre généalogique est un peu plus compliqué que l'ancien - et ce, surtout parce que nouvellement deux fédérations différentes détiennent chacune un livre généalogique.

Dans cet article, j'explique en partie les changements intervenus dans le livre généalogique de la FSFM et ses conditions. Dans la catégorie FM ancien type, la FSFM reprend et introduit la Fédération du Franches-Montagnes ancien type (RRFB), c'est pourquoi je mentionnerai en marge aussi quelques règles de la RRFB. Je ne suis pas suffisamment informée sur la façon dont la RRFB organise son livre généalogique pour en parler ici.

Figure 1: Graphique subdivision du livre généalogique de la FSFM
livre généalogique de la FSFM
Section FM Pure raceSection croisements
Catégorie Stud-bookCatégorie BaseCatégorie FM ancien type (SBU)Catégorie FM Autres (Registre)
Classe AClasse BClasse CClasse BaseClasse IClasse IIClasse III

Répartition selon la part de sang étranger
Un cheval FM avec plus de 2% de sang étranger peut être enregistré dans la classe A, B ou C de la catégorie Stud-book ou dans la catégorie FM Autres (anciennement Registre).

Un cheval FM avec au plus 2% de sang étranger peut en plus ou seulement être enregistré dans la catégorie Base/classe Base. La classe Base peut être combinée avec l'une des classes A, B ou C - cependant pas avec un enregistrement dans la catégorie FM Autres.

Un cheval FM avec 0% de sang étranger est enregistré dans la catégorie Base / Classe Base ou dans la catégorie FM ancien type (SBU), classe I-III. Il n'y a pas de combinaison possible entre ces deux catégories. Si un cheval FM Base 0% de sang étranger est accouplé avec un cheval SBU, les descendants issus de cet accouplements sont enregistrés dans la catégorie SBU ou dans la catégorie FM Autres (anciennement Registre).

Dans la section croisements ne seront inscrits que des chevaux dont le père ou la mère n'est pas un Franches-Montagnes.

Critères de répartition
La Fédération suisse du cheval de la race des Franches-Montagnes (FSFM) n'a pas apporté de modifications essentielles aux critères de répartition pour les catégories Stud-book et Base du règlement de 2002. Il y a surtout une nouvelle réglementation concernant les marques blanches lors de la sélection des étalons.

Des chevaux FM ne pourront accéder à la classe A qu'au cours de leur carrière de reproducteur car cette classe représente la qualité basée sur la descendance (succès de la descendants).

Dans les classes B et C sont inscrits des chevaux FM qui démontrent, lors du test en terrain ou du test en station, une aptitude et une qualité en dessus de la moyenne (B) ou bonne (C).

Dans la classe BAS sont enregistrés les chevaux FM qui ont au maximum 2% de sang étranger, qui remplissent les exigences pour les classes B ou C ou qui ont été présentés au test en terrain, sont en bonne santé, respectivement ont suivi le test en station.

Les critères pour la répartition des les catégories FM ancien Type sont fixés par la Fédération du cheval FM ancien Type (RRFB). Dans la classe I, sont enregistrés des chevaux ancien Type qui ont participé avec succès à toutes les épreuves de la RRFB. Dans la classe II, sont enregistrés des chevaux ancien Type qui ont participé avec succès aux épreuves partielles de la RRFB. Dans la classe III sont enregistrés les autres chevaux ancien Type reconnus.

Un cheval qui n'est pas reconnu par la RRFB et qui ne remplit pas les critères pour les catégories Stud-book ou base de la FSFM, sera enregistré par la FSFM dans la catégorie FM Autres.

Certificats pour les poulains
La FSFM établit un certificat d'origine pour tous les poulains issus d'accouplements entre deux chevaux Franches-Montagnes des catégories Stud-book, base et FM ancien Type.

Si le père ou la mère est enregistré dans la catégorie FM Autres ou pas du tout enregistré dans la section FM pure race, le poulain n'obtient qu'une carte d'identité.

Enregistrement des poulains
Dans les catégories Stud-book ou Base ne peuvent être enregistrés que les poulains dont les deux parents sont enregistrés dans les catégories Stud-book ou base.

Les poulains dont un des parents est de la catégorie FM ancien Type ne peuvent être enregistrés que dans la catégorie FM ancien Type, à condition d'avoir 0% de sang étranger et être re-connus par la RRFB sans quoi, ils seront enregistrés dans la catégorie FM Autres.

Les poulains issus d'une jument ancien Type ou d'un étalon ancien Type obtiennent un certificat d'origine. Ils ne pourront, cependant, jamais être enregistrés au Stud-book ou dans la catégorie Base.

Ils seront toujours enregistrés soit en tant que FM ancien Type, soit en tant que FM Autres (Registre).

Texte: Stefanie Meier, Traduction: Jean-Pierre Graber

Début de la page

Le taux de sang étranger des étalons FM 2001-2011

(Sources : Recueil d'élevage et catalogue des étalons de la FSFM)

Famille d'étalon2001 *)2002 *)2003 *)2004 *)2005 *)2006 *)2007 *)2008 *)2009 *)2010 *)2011 *)
C (Jurassien)5.97355.96325.17314.77285.69286.67286.01286.22258.36206.83236.7025
D (Drapeau)3.1344.1734.1734.1736.25212.5111.72111.72111.72111.72111.721
Don (Doktryner)12.5112.5112.5112.5112.5112.5112.5212.5212.5212.559.937
E (Elu)5.84224.05205.11186.04195.26184.48214.60224.82215.16195.41195.1620
H (Héroîque)5.75346.11326.02385.80415.54425.42435.62455.93425.97485.75515.7955
L (Alsacien)14.444614.374612.774312.794412.914112.323712.123811.903712.683211.993311.6431
N (Noé)32.151332.541433.851332.601727.761926.702628.272428.272428.952529.003027.9732
P (Polarstern)12.50112.50118.75318.75318.75317.19417.19417.19416.67316.67316.673
Q (Qui-Sait)41.15940.80939.42938.541036.821036.92835.65836.72738.41638.41638.416
R (Raceur)4.1665.0054.6942.0356.2557.4268.7368.7368.7369.2259.225
V (Vagabond)13.801213.171413.371313.371413.341113.401313.331411.721311.001311.221510.6914
Moyenne13.7618313.7417714.1717613.7618513.7318014.1418814.2519014.1618214.5617514.9319113.99199

Figure 1: Taux de sang étranges des étalons FM 2001-2011
*) 1er chiffre : Taux de sang étranger en % des familles d'étalons, 2ème chiffre : Nombre d'étalons par famille.

Commentaires
Les débuts de la Communauté d'intérêt pour le maintien du cheval original FM ont coïncidé avec le bouclement du registre généalogique c'est-à-dire fermé à tout apport de sang étranger. Après avoir introduit cette mesure, la direction de l'élevage nous a prédit que le taux de sang étranger de la race FM allait diminuer. Cette affirmation est juste. Cependant la question reste ouverte : combien de temps faudra-t-il pour obtenir une baisse importante du taux de sang étranger chez nos chevaux FM ?

Aujourd'hui, nous pouvons observer l'évolution du taux de sang étranger chez les étalons approuvés car depuis l'année 2001, il est mentionné pour chaque cheval dans le recueil d'élevage annuel et depuis quelques années aussi dans le catalogue des étalons de la Fédération suisse d'élevage du cheval de la race des Franches-Montagnes.

Dans la tabelle on constate ce qui suit :

On peut donc tirer les conclusions et les prévisions suivantes :

Hansueli Stöckli; Traduction : Jean-Pierre Graber

Début de la page

Le taux de sang étranger des étalons FM 2001-2010

(Sources : Recueil d'élevage et catalogue des étalons de la FSFM)

Famille d'étalon2001 *)2002 *)2003 *)2004 *)2005 *)2006 *)2007 *)2008 *)2009 *)2010 *)
C (Jurassien)5.97355.96325.17314.77285.69286.67286.01286.22258.36208.6323
D (Drapeau)3.1344.1734.1734.1736.25212.5111.72111.72111.72111.721
Don (Doktryner)12.5112.5112.5112.5112.5112.5112.5212.5212.5212.55
E (Elu)5.84224.05205.11186.04195.26184.48214.60224.82215.16195.4119
H (Héroîque)5.75346.11326.02385.80415.54425.42435.62455.93425.97485.7551
L (Alsacien)14.444614.374612.774312.794412.914112.323712.123811.903712.683211.9933
N (Noé)32.151332.541433.851332.601727.761926.702628.272428.272428.952529.0030
P (Polarstern)12.50112.50118.75318.75318.75317.19417.19417.19416.67316.673
Q (Qui-Sait)41.15940.80939.42938.541036.821036.92835.65836.72738.41638.416
R (Raceur)4.1665.0054.6942.0356.2557.4268.7368.7368.7369.225
V (Vagabond)13.801213.171413.371313.371413.341113.401313.331411.721311.001311.2215
Moyenne13.7618313.7417714.1717613.7618513.7318014.1418814.2519014.1618214.5617514.93191

Figure 1: Taux de sang étranges des étalons FM 2001-2010
*) 1er chiffre : Taux de sang étranger en % des familles d'étalons, 2ème chiffre : Nombre d'étalons par famille.

Commentaires
Lorsque la CICOFM a été créée, respectivement à ses débuts, le registre généalogique a été fermé à tout apport de sang étranger c'est-à-dire que des étalons de races étrangères ne pouvaient plus être utilisés. Suite à cette décision la Direction de l'élevage FM n'a cessé de nous dire qu'avec cette mesure le taux de sang étranger de la race FM diminuerait. Ces affirmations étaient vrais. Cependant, la question suivante reste toujours ouverte: Combien de temps faudra-t-il pour observer un quelconque changement ?

Depuis 2001, la part de sang étranger est mentionnée dans le recueil d'élevage et, quelques années plus tard, aussi dans le catalogue des étalons de la Fédération suisse d'élevage du cheval de la race des Franches-Montagnes. Ces précieuses indications nous permettent de suivre, par le biais des étalons reproducteurs approuvés, l'évolution du taux de sang étranger chez le cheval FM.

Dans la tabelle on constate ce qui suit :

Conclusion et pronostics
Comme le redoutait la communauté d'intérêts, le taux de sang étranger ne diminue que très lentement (si vraiment il diminue !). Il faudra bien quelques générations pour qu'un changement marquant vers le bas ne se manifeste

Aussi longtemps que les étalons avec un haut pourcentage de sang étranger des lignées N et Q resteront à l'élevage, le taux de sang étranger de la race ne va guère diminuer.

Pour sauver la lignée D, il faudrait bien entreprendre les mêmes efforts que pour la lignée Don (PASL).

Dans les articles sur les familles d'étalons de Jean-Pierre Graber, parus dans les différents numéros de notre journal, nous avons pu lire que des étalons avec un haut pour-centage de sang étranger ont volon-tairement été utilisés sur des ju-ments avec peu de sang étranger (au profit de l'effet de croisement). Dans un proche avenir, ces juments vont encore diminuer et par consé-quent le taux de sang étranger de l'ensemble de la population des chevaux Franches-Montagnes va même plutôt encore augmenter.

C'est pourquoi, je suis d'avis que parallèlement à la poursuite du projet «maintien des lignées FM menacées» (PASL), les organes compétents de la Fédération doivent absolument déployer toutes leurs forces pour maintenir un certain nombre de juments originel FM tout en approuvant chaque année le plus possible d'étalons base. Pour cela il faut que des moyens financiers supplémentaires soient mis à disposition. Je suis convaincu que de telles mesures se justifient pour l'avenir de notre race. Nous tous, les partenaires et en particulier la direction de l'élevage, devons bien cela à notre cheval Franches-Montagnes !

Hansueli Stöckli; Traduction : Jean-Pierre Graber

Début de la page

Evolution de l'élevation du cheval originel des FM 2001-2009

(Sources : Recueil d'élevage de la FSFM)

Famille d'étalon200120022003200420052006200720082009
C (Jurassien)694947483115152121
D (Drapeau)885121301
E (Elu)746341454339283248
H (Héroîque)825685805981946861
L (Alsacien)776655143
R (Raceur)49114138633
V (Vagabond)0137982333
Total poulains OFM234205202195161151150131140
Total poulains FM306030823013295928422795257625632531
Pourcentage des poulains OFM, %7.66.76.76.65.75.45.85.25.5
Changement du nombre des poulains FM, %
+0.7-1.7-1.8-4.0-1.7-7.8-0.5-1.3
Changement du nombre des poulains OFM, %
-12.4-1.5-3.5-17.4-6.2-0.7-12.7+6.9

Figure 1: Nombre des poulains OFM 2001-2009 par famille d'étalons.

Commentaires de la statistique 2009

Hansueli Stöckli; Traduction: Jean-Pierre Graber

Début de la page

Programme d'accouplement pour la sauvegarde des lignées (PASL)

Conditions 2010
Le groupe de travail PASL, composé de représentants de la FSFM, du Haras National, de Pro Specie Rara et de l'IGOFM a, lors de sa séance du 19 novembre 2009, fixé les conditions pour le programme d'accouplement de la saison de saillie 2010.

Les conditions sont les suivantes:

Les membres du comité de la CICOFM sont également en mesure de répondre à vos questions concernant ce programme d'accouplement.

Nous espérons que les éleveurs et les membres de la CICOFM s'engageront et participeront activement avec leurs juments à cet important projet.

Hansueli Stöckli, Traduction: Jean-Pierre Graber

Début de la page

Evolution de l'élevation du cheval originel des FM 2001-2008

(Sources : Recueil d'élevage de la FSFM)

Famille d'étalon20012002200320042005200620072008
C (Jurassien)6949474831151521
D (Drapeau)88512130
E (Elu)7463414543392832
H (Héroîque)8256858059819468
L (Alsacien)77665514
R (Raceur)4911413863
V (Vagabond)013798233
Total poulains OFM234205202195161151150131
Total poulains FM30603082301329592842279525762563
Pourcentage des poulains OFM, %7.66.76.76.65.75.45.85.2
Changement du nombre des poulains FM, %
+0.7-1.7-1.8-4.0-1.7-7.8-0.5
Changement du nombre des poulains OFM, %
-12.4-1.5-3.5-17.4-6.2-0.7-12.7

Figure 1: Nombre des poulains OFM 2001-2008 par famille d'étalons.

Commentaires de la statistique 2008

Hansueli Stöckli, ancien président de la CICOFM; Traduction: Jean-Pierre Graber

Début de la page

20 jeunes étalons du Projet PAASL présentés à Avenches

Le mercredi 12 novembre s'est déroulé à Avenches le dernier concours de la race Franches-Montagnes de l'année 2008. Dernier concours où traditionnellement les étalons du Haras national et quelques retardataires sont présentés.

Cette année les élèves étalons du projet PAASL qui, depuis quelques années, étaient présentés à Bellelay, se sont également retrouvés au rendez-vous à Avenches ce mercredi après-midi. Vingt jeunes chevaux, six de 2 ½ ans et 14 18 mois défilèrent devant la commission d'experts. Nous pouvons ici remercier chaleureusement tous les éleveurs pour leur engagement et leur participation au projet PAASL. En effet, ces éleveurs se donnent la peine de choisir et d'élever des poulains étalons de bonnes qualités qui correspondent au programme de sauvegarde du cheval base et des lignées menacées.

Au terme du concours, ces éleveurs avaient de bonnes raisons d'être déçus, la Commission d'experts a tout simplement appliqué le barème fatidique des 18 points pratiqués à Glovelier lors de la sélection des étalons. On constate que ce pointage très exigeant a fait perdre beaucoup de points à ces jeunes chevaux par rapport à leur pointage de poulain. Depuis plusieurs années déjà beaucoup de monde s'interroge au sujet de ce système d'appréciation dégradant pour ces jeunes chevaux. En effet, cela donne l'impression qu'ils sont devenus très mauvais d'une année à l'autre. Même si d'aucuns pensent que le problème est insoluble, il est absolument nécessaire que les responsables de l'élevage se penchent sur la question et trouvent une autre solution pour l'appréciation des candidats étalons. De nombreuses personnes ne comprennent pas pourquoi un cheval qui est bien noté obtient tout à coup des notes très basses selon s'il est candidat étalon ou pas.

Les pouvoirs publics versent annuellement une contribution de 400 francs au titre de la préservation de la race de chevaux des Franches-Montagnes. Les conditions pour l'obtention de cette prime ne vont pas assez loin. Le versement de cette contribution devrait être assorti de conditions obligeant les éleveurs à utiliser (selon un programme) également les étalons bases et des lignées rares ou menacées afin de maintenir une certaine diversité génétique et d'éviter de tomber dans l'impasse de la consanguinité. De cette manière, le projet PAASL gagnerait grandement en efficacité.

Finalement, on ne peut pas seulement verser des contributions pour la préservation de la race sans exiger des efforts particuliers de la part des éleveurs, sinon, au bout du compte, de grandes sommes d'argent auront été versées sans obtenir les résultats escomptés.

Pour terminer, il est à souhaiter que les élèves étalons du projet PAASL soient à nouveau présentés sur une place de concours située dans le berceau de la race du cheval des Franches-Montagnes.

Jean-Pierre Graber

Début de la page

Evolution de l'élevation du cheval originel des FM 2001-2007

(Sources : Recueil d'élevage de la FSFM)

Famille d'étalon2001200220032004200520062007
C (Jurassien)69494748311515
D (Drapeau)8851213
E (Elu)74634145433928
H (Héroîque)82568580598194
L (Alsacien)7766551
R (Raceur)491141386
V (Vagabond)01379823
Total poulains OFM234205202195161151150
Total poulains FM3060308230132959284227952576
Pourcentage des poulains OFM, %7.66.76.76.65.75.45.8
Changement du nombre des poulains FM, %
+0.7-1.7-1.8-4.0-1.7-7.8
Changement du nombre des poulains OFM, %
-12.4-1.5-3.5-17.4-6.2-0.7

Figure 1: Nombre des poulains OFM 2001-2007 par famille d'étalons.

Que nous indique ce tableau ?

Pour l'avenir, nous invitons les éleveurs à vouer une plus grande attention à la part de sang étranger de leurs chevaux et à participer activement avec leurs juments au projet de la sauvegarde des lignées en accordant une attention particulière à celles très menacées.

Il serait dommage que les lignées D, R et V ne puissent pas être sauvegardées.

Je remercie vivement tous les éleveurs pour les efforts qu'ils ont déjà déployés jusqu'ici en faveur du cheval base et du maintien des lignées menacées.

Hansueli Stöckli, ancien président de la CICOFM; Traduction: Jean-Pierre Graber

Début de la page

Le taux de sang étranger des étalons FM

(Sources : Recueil d'élevage et catalogue des étalons de la FSFM)

Famille d'étalon2001 *)2002 *)2003 *)2004 *)2005 *)2006 *)2007 *)2008 *)
C (Jurassien)5.97355.96325.17314.77285.69286.67286.01286.2225
D (Drapeau)3.1344.1734.1734.1736.25212.5111.72111.721
Don (Doktryner)12.5112.5112.5112.5112.5112.5112.5212.52
E (Elu)5.84224.05205.11186.04195.26184.48214.60224.8221
H (Héroîque)5.75346.11326.02385.80415.54425.42435.62455.9342
L (Alsacien)14.444614.374612.774312.794412.914112.323712.123811.9037
N (Noé)32.151332.541433.851332.601727.761926.702628.272428.2724
P (Polarstern)12.50112.50118.75318.75318.75317.19417.19417.194
Q (Qui-Sait)41.15940.80939.42938.541036.821036.92835.65836.727
R (Raceur)4.1665.0054.6942.0356.2557.4268.7368.736
V (Vagabond)13.801213.171413.371313.371413.341113.401313.331411.7213
Moyenne13.7618313.7417714.1717613.7618513.7318014.1418814.2519014.16182

Figure 1: Taux de sang étranges des étalons FM 2001-2008
*) 1er chiffre : Taux de sang étranger en % des familles d'étalons, 2ème chiffre : Nombre d'étalons par famille.

Commentaires
Les débuts de la Communauté d'intérêt pour le maintien du cheval original FM ont coïncidé avec le bouclement du registre généalogique c'est-à-dire fermé à tout apport de sang étranger. Après avoir introduit cette mesure, la direction de l'élevage nous a prédit que le taux de sang étranger de la race des FM allait diminuer. Cette affirmation était juste. Cependant, combien de temps faudra-t-il pour obtenir une baisse importante du taux de sang étranger chez nos chevaux FM.

Aujourd'hui, nous pouvons observer l'évolution du taux de sang étranger chez les étalons approuvés car depuis l'année 2001, il est mentionné pour chaque cheval dans le recueil d'élevage annuel et depuis quelques années aussi dans le catalogue des étalons de la Fédération suisse d'élevage du cheval de la race des Franches-Montagnes.

Dans la tabelle on constate, entre autres, ce qui suit :

On peut donc tirer les conclusions et les prévisions suivantes :

Je suis convaincu que de telles mesures se justifient pour l'avenir de notre race. Nous tous, les partenaires et en particulier la direction de l'levage, devons bien cela à notre cheval Franches-Montagnes.

Hansueli Stöckli, ancien président de la CICOFM; Traduction : Jean-Pierre Graber

Début de la page

Nouvelle association dans la famille des chevaux Franches-Montagnes

L'association de la race pure des franches-montagnes est née ou encore Sauvegarde de la race pure de chevaux FM « Entre utopie et réalité » tels étaient les titres accompagnés de larges commentaires qui ont paru dans la presse locale les jours qui suivirent l'assemblée de fondation de l'association fédérale du cheval de la race pure des franches-montagnes. Assemblée qui s'est tenue le 23 août dernier dans la commune de Tramelan, plus précisément au restaurant du Guillaume Tell, aux Reussilles, à la porte des Franches-Montagnes. La fondation de cette nouvelle association n'est pas vraiment une surprise car depuis quelque temps déjà les instigateurs, d'ailleurs démissionnaires de la CICOFM, propageaient la menace d'une scission si leurs idées n'étaient pas suffisamment retenues par les organes dirigeants de la Fédération suisse. Dans le projet de révision du règlement d'élevage de la Fédération suisse d'élevage du cheval FM, un espace leur avait été réservé si bien que même si la révision avait passé la rampe de l'assemblée du 16 avril à Riedholz, il était impératif qu'ils s'organisent et créent une association pour pouvoir bénéficier des prestations de la Fédération suisse au même titre que les syndicats d'élevage chevalin. On remarque que finalement les buts que s'est fixée la nouvelle association ne divergent pas ou peu de ceux de la Communauté d'intérêt pour le maintien du cheval originel de la race des Franches-Montagnes (CICOFM). Il est tout de même surprenant de constater que les fondateurs de cette nouvelle association dont le logo dit : « Reine Rasse Freiberger » et « Ein echter Eidgenoss », donc des partisans d'une ligne pure dure, sans concession, de la race pure du cheval des Franches-Montagnes, acceptent également des sujets avec un apport de sang étranger. La nouvelle association compte d'ailleurs quatre sections internes : 1. Pure race. 2. Apport de sang étranger jusqu'à 12,5%. 3. Apport de sang étranger de 12.50% à 50%. 4. Apport de sang étranger au-delà de 50%. Cette quatrième section laisse envisager que de nouveaux croisements avec des étalons étrangers ne sont pas exclus contrairement à la Fédération suisse qui, elle, a fermé son livre généalogique à tout apport de sang étranger. Pour le moment il n'y a pas le feu dans la maison. Vingt-cinq personnes ont signé l'acte fondateur et le comité de l'association sera composé de 10 personnes. Hansruedi Arn de Niederbipp a été nommé à la présidence. Un siège au comité est réservé à la Suisse romande. Pour l'heure aucun éleveur romand ne s'est décidé à monter dans le wagon.

Et la Fédération suisse d'élevage du cheval de la race des Franches-Montagnes dans tout cela. A en croire les déclarations de son vice-président, faites à la presse à titre informel, la Fédération suisse FM ne minimise pas l'affaire. Elle va prendre contact avec la nouvelle association et restera ouverte en vue d'un éventuel contact futur. Après le refus du projet de révision du règlement d'élevage en avril dernier, la Fédération n'a pas remis immédiatement l'ouvrage sur le métier, elle a préféré donner la priorité à résoudre les problèmes de fonctionnement interne qui ont abouti à la liquidation du gérant comme aussi au devoir d'assainir rapidement sa situation financière. Quant à la révision des règlements, elle pourrait être relancée en avril prochain lors du changement de président. A ce stade du récit tout reste ouvert, si la nouvelle association ne devait pas obtenir satisfaction auprès de la Fédération suisse d'élevage chevalin, elle pourrait se muer en Fédération suisse d'élevage, reconnue et subventionnée par l'Office fédéral de l'agriculture (Ofag). Dans ce cas de figure, la scission serait alors consommée avec pour conséquence un affaiblissement certain au niveau économique et zootechnique de l'élevage du cheval de la race des Franches-Montagnes.

Nous précisons que la CICOFM n'a pas été invitée à l'assemblée de fondation de cette nouvelle association. Elle n'a donc pas officiellement pris position à ce sujet. Dans l'immédiat, la CICOFM poursuit, de son côté, sa tâche conformément à ses statuts et aussi comme partenaire du projet de la sauvegarde du cheval base et des lignées menacées. Il est louable que des personnes s'investissent par la défense du cheval originel (pur) de la race des Franches-Montagnes. Cependant, il n'est pas pensable que les chevaux de la race des Franches-Montagnes, race reconnue au niveau européen, soient enregistrés dans des livres généalogiques différents. Il doit bien exister des solutions pour que tous les éleveurs de chevaux de cette race puissent, quelque soit leurs spécificités, être membres d'une seule et même fédération. C'est ensemble que les solutions doivent être trouvées pour assurer la pérennité du cheval de la race des Franches-Montagnes. Pour cela, il faut bien sûr un idéal mais aussi tenir compte des aspects économiques. L'un ne va pas sans l'autre sinon la race du cheval des Franches-Montagnes coure, tôt ou tard, à sa perte. On ose espérer que lors du prochain essai de révision du règlement d'élevage, les protagonistes sauront, cette fois-ci, mesurer l'enjeu de la démarche pour le grand bien de notre race unique de chevaux.

Texte: Jean-Pierre Graber

Début de la page


Projet 'accompagnement des accouplements pour la sauvgarde des lignées' (PASL)

Voilà 10 ans se créait en 1997 la CICOFM. Les initiateurs de cette société craignaient de voir disparaître à tout jamais le cheval originel FM car les produits de croisements proliféraient très rapidement aux dépens des chevaux base. Les nouvelles lignées L (Alsacien), N (Noé) Q (Qui-sait) étaient très en vogue alors que d'anciennes lignées V (Vagabond), R (Raceur) et D (Drapeau), voyaient leurs représentants diminuer et les lignées B (Bouclier), S (Sirus) et U (Urus) avaient déjà disparu.

En 2002, une analyse réalisée par le Haras national confirmait cette situation. Elle prédisait même la disparition des chevaux bases (moins de 2% de sang étranger) en 2005. Pour éviter d'en arriver là, la FSFM devait absolument prendre des mesures draconiennes pour assurer la pérennité de la race FM, l'unique race indigène de chevaux.

En 2002, sur la base d'une réflexion sur l'avenir du cheval FM, quatre organisations partenaires : la Fédération suisse d'élevage du cheval de la race FM, le Haras national, la CICOFM et ProSpecieRara, avec le soutien financier de l'Office fédéral de l'agriculture, mettent en place le projet de sauvegarde du cheval base et des lignées d'étalons menacées.

A fin 2006, après 4 ans, la première phase de ce projet s'est terminée. Grâce à ce programme:

Il est réjouissant de constater que les éleveurs participent au programme et que le cheval base et les lignées à observer ou menacées ont déjà profité de ces mesures.

20 étalons ont été approuvés au Stud-book selon les lignées :

L'élevage exige beaucoup de temps, une deuxième phase au PASL, allant de 2007 à 2010, s'imposait. Cette deuxième phase sera menée par des actions avec pour objectif d'effectuer une trentaine d'accouplements par année de manière ciblée. Ainsi les chances de réussite pour atteindre les buts fixés seront améliorées et le travail administratif grandement simplifié.

Pour l'année 2007, une action a été menée avec l'étalon Damiano du Puits par accouplements dirigés avec des juments choisies.

Pour l'année 2008, l'accent sera mis sur les lignées C et D, deux lignées qui méritent une attention particulière. Les étalons Clinquant, Cabernet, Damien et Deli sont retenus pour des accouplements dirigés. A souligner que la lignée E n'est pour le moment plus menacée.

Cette deuxième phase exigera certes encore des efforts de communication et beaucoup de travail. Pour terminer, il est utile de rappeler que depuis 1997 la FSFM est autonome et que le Livre généalogique est fermé à tout apport de sang étranger. Cela signifie que l'élevage FM se fait en race pure et que nous ne pouvons plus recourir à de la génétique étrangère en cas de problème de consanguinité. Il est donc primordial de maintenir une base génétique la plus large possible, respectivement une grande pluralité des lignées en veillant à garder dans le stud-book des chevaux intéressants pour la sélection. C'est pourquoi le PASL a toute sa valeur.

Texte: Jean-Pierre Graber

Début de la page

Evolution de l'élevage du cheval originel des FM après 2001

Notre président Hansueli Stöckli a dressé une intéressante statistique des poulains originels FM nés de 2001 à 2004 :
Lignée2001 2002 2003 2004 Total OFM 2001-2004 % des OFM par lignée
H 82 56 85 80 303 36.3%
C 69 49 47 48 213 25.5%
E 64 63 41 45 213 25.5%
V 0 13 7 9 29 3.5%
R 4 9 11 4 28 3.4%
L 7 7 6 6 26 3.1%
D 8 8 5 1 22 2.6%
Total 234 205 202 193 834
Total poulains FM3060 3082 3013 2959
% des OFM 7.6% 6.7% 6.7% 6.5%

Que peut-on déduire de cette statistique ?

Le nombre et le pourcent des naissances des OFM sont malheureusement en diminution
Le nombre de naissances des OFM et la proportion par rapport à l'ensemble des naissances FM vont malheureusement en décroissant. Cette réalité nous laisse tout de même de l'espoir car l'élevage du cheval OFM n'a pas eu le recul prévu ou redouté. La forte régression annoncée en 2001 par P.A. Poncet a donc pu être freinée.

Les naissances de poulains OFM dans les lignées menacées se font rares
Le nombre des poulains OFM dans les lignées menacées V, R et D sont très rares. La sauvegarde de ces lignées uniquement par l'élevage OFM n'a pratiquement aucune chance de succès. Cela confirme donc la voie de la CICOFM de prendre en considération également des étalons (juments) croisés dans l'élevage des lignées. C'est la seule chance qui s'offre afin de renforcer les effectifs de ces lignées et d'éviter leur disparition. Certes, il faudra encore quelques nouveaux étalons admis au Stud-book dans chaque lignée avant de pouvoir dire qu'elles ne sont plus menacées. L'augmentation du nombre des élèves-étalons uniquement avec des poulains OFM n'est pas concevable.

Pour le futur, nous souhaitons et faisons appel aux éleveurs afin qu'ils fassent davantage attention à la part de sang étranger et surtout qu'ils tiennent compte des lignées menacées. Il serait dommage que les lignées D, R et V ne puissent pas être sauvegardées.

Je remercie sincèrement tous les éleveurs pour les efforts qu'ils ont déployés jusqu'ici pour le maintien de la diversité des lignées et du cheval Base.

Texte: Stefanie MeierTraduction: Jean-Pierre Graber

Début de la page

Concours de poulains-étalons à Bellelay

(Projet "sauvegarde des lignées Franches-Montagnes BAS" présenté pour la première fois en public)

Le projet 'sauvegarde des lignées Franches-Montagnes BAS' réalisé en commun par la Fédération suisse du cheval de la race des Franches-Montagnes, le Haras National, Pro Specie Rara et la Communauté d'intérêt pour le maintien du cheval originel de la race des Franches-Montagnes, a été présenté pour la première fois au public avec des sujets d'élevage. Ce projet a pour but de conserver la base génétique ainsi que le plus grand nombre possible de lignées du cheval de la race des Franches-Montagnes.

C'est à Bellelay, dans la cour du vénérable bâtiment du domaine agricole de ce haut lieu historique, que la présentation des élèves-étalons participant au 'programme de la sauvegarde des lignées d'élevage' a pu se dérouler devant les experts et en présence d'un public de connaisseurs avertis. Sept élèves-étalons de 1 an et demi et quatre de 2 ans et demi ont été présentés, dont quatre de chacune des lignées E et H, deux de la lignée D et un de la lignée R. L'ascendance maternelle a aussi été examinée. Il a été constaté que les lignées C et V, autres 'vieilles lignées' de la race des Franches-Montagnes, étaient également présentes dans les origines de ces jeunes chevaux.

Il n'est pas évident de s'exprimer au sujet de la qualité des animaux présentés. L'appréciation d'élèves-étalons de cet âge est difficile, attendu que ces jeunes chevaux sont donc en plein développement et que leur extérieur change de mois en mois. Aujourd'hui, ils peuvent se présenter comme des produits inharmonieux, surbâtis avec de longues jambes et, quelque temps plus tard, correspondre à nouveau au modèle souhaité. Le vieil adage connu des éleveurs disant que 'on ne devrait pas apprécier un cheval avant l'âge de 3 ans' s'est, ici aussi, une fois de plus confirmé. Nous adressons tous nos compliments ainsi que nos vifs remerciements aux éleveurs qui, en connaissance de cause, ont pris la peine de préparer soigneusement leurs jeunes chevaux pour cette première appréciation.

Pour les élèves-étalons de 2 ans et demi les choses sérieuses auront lieu dans moins d'une demi année, c'est-à-dire, en janvier 2005 à Glovelier lors de la sélection pour le test en station. Quant aux plus jeunes, ils ont donc encore suffisamment de temps. C'est pourquoi, nous attendons avec beaucoup d'intérêt comment ils se présenteront devant les experts dans une année.

Texte: Hansueli Stöckli, Traduction: Jean-Pierre Graber

Début de la page

Projet 'accompagnement des accouplements'

Une analyse réalisée par le Haras national à Avenches démontre que le nombre de chevaux BAS (max. 2% de sang étranger) diminue de manière constante depuis plusieurs années. Si cette diminution continue au même rythme, les chevaux Base auront disparu d'ici 2005. Comme il est important qu'un minimum de 10% de chevaux Base (chevaux originels) sur l'ensemble de la population puisse être maintenu, il est donc urgent de prendre des mesures adéquates. Pour cette raison, quatre partenaires: la Fédération Suisse d'élevage du cheval FM, le Haras national, la CICOFM et Pro Specie Rara ont élaboré en commun un projet approprié pour sauvegarder et promouvoir les chevaux Base et les lignées menacées de disparition.

Il est prévu d'attribuer les aides financières suivantes aux éleveurs:

La CICOFM participe au frais du projet, en plus de son travail, à raison de 2000.- francs par année.

Avec ce paquet de mesures un soutien analogue sera aussi accordé aux lignées d'étalons en danger d'extinction (ceci sans limite du pourcent de sang étranger). Les lignées d'étalons en danger d'extinction sont: D (Drapeau), D (Doktryner), E, N (Nelson), R et V.

Des renseignements détaillés ou des précisions peuvent être obtenus auprès des organisations partenaires.

Début de la page

Accompagnement des accouplements

Une analyse réalisée par le Directeur du Haras National, Pierre-André Poncet, démontre que le nombre de chevaux Base (max. 2% de sang étranger) est en constante diminution. Cette étude Révèle que si des mesures urgentes ne sont pas prises rapidement, plus aucun poulain Base ne naîtra d'ici 3 ans. Ce résultat n'a pas manqué d'effrayer les responsables de la Fédération suisse du cheval de la race des Franches-Montagnes. La Commission d'élevage de la Fédération suisse d'élevage du cheval de la race des Franches-Montagnes, le Haras national d'Avenches, Pro Specie Rara et la Communauté d'intérêts pour le maintien du cheval original des Franches-Montagnes ont donc établi ensemble un programme afin de juguler la menace d'extinction du cheval de Base et d'éviter la disparition de lignées d'étalons de grande valeur. Un soutien financier est prévu pour inciter les éleveurs à participer à ce programme. Nous vous donnons connaissance ci-après des particularités de cette nouvelle mesure, en espérant que les éleveurs lui réserveront un accueil favorable.

Extrait du programme d'accompagnement des accouplements

1. Analyse de la situation

Evolution du nombre de chevaux BAS
Le nombre de chevaux BAS (max. 2% de sang étranger) diminue de manière constante depuis plusieurs années. Si cette diminution continue au même rythme, les chevaux Base auront disparu vers 2005.


Figure 1: Evolution du nombre de chevaux Base.

Evolution des lignées d'étalons
Lignée C: Diminue progressivement, main n'est pas en danger.
Lignée D (Drapeau): N'est plus représentée lors de la sélection des étalons. Danger d'extinction.
Lignée D (Doktryner ox): N'est pratiquement plus représetée lors de la sélection des étalons. Danger d'extinction.
Lignée E: Diminue progressivement. N'est que peu représentée lors de la sélection des étalons ces dernières années. Surveiller et prendre des mesures.
Lignée H: Fortement représentée ces dernières années. N'est pas en danger.
Lignée L: Fortement représentée ces dernières années. N'est pas en danger.
Lignée N (Noé): Bien représentée ces dernières années. N'est pas en danger.
Lignée N (Nelson): Peu représentée ces dernières années. A surveiller et prendre des mesures.
Lignée Q (Qui-Sait): Représentée ces dernières années. N'est pas en danger.
Lignée R: N'est pratiquement plus représentée lors de la sélection des étalons. Danger d'extinction.
Lignée U: Eteinte. Pas de semence congelée à disposition.
Lignée V: N'est pratiquement plus représentée lors de la sélection des étalons. Danger d'extinction.

Depuis quelques années, la choix des élèves-étalons ne s'effectue en grande partie que

2. Objectifs du programme

Tout en laissant un maximum de marge de manoeuvre à l'éleveur et en intervenant le moins possible sur le marché des chevaux:

  1. Conserver un maximum de diversité des lignées paternelles et maternelles, en particulier celle des lignées paternelles en forte diminution (appelé accouplement de lignée).
  2. Conserver un nombre maximum de chevaux avec moins de 2.0% sang étranger, sans tenir compte du type (appelé accouplement BAS).

3.a) Etalons et juments pour accouplements BAS

Etalons

Juments

3.b) Etalons et juments pour accouplements de lignée

Etalons

Les étalons suivants sont retenus pour les accouplements de lignée pour le maintien de la lignée:
Lignée D (Drapeau): Damien, Deli, Distel et Dominic.
Lignée D (Doktryner): Don Flamingo.
Lignée E (Elu): Ecossais, Eclar, Eclair, Edison, Eldorado, Ellington, Elvis, Elysée II, Enjoleur et Estafette.
Lignée N (Nelson): Nick, Nicolo et Nolo.
Lignée R (Raceur): Radorn, Ramon, Ravel, Redaktor et Rigaf.
Lignée V (Verdun): Vainqueur, Van Gogh, Vicky, Vidocq, Vivaldi, Voyou et Vulcain.

Juments

4. Soutien financier

Après signature de la convention entre le propriétaire et la FSFM précisant l'accouplement choisi, la FSFM attribue les aides financières suivants:

Saillie: Si la jument et l'étalon répondent aux critères, et la convention est signée, le propriétaire de la jument reçoit CHF 100.-- et le remboursement de la saillie.
Poulain mâle de 6 mois: Si le poulain obtient au moins 18 points (pas de note inférieure à 6), et la convention est signée par le naisseur en cas de changement de main de la poulinière, le naisseur reçoit CHF 50.--.
Pouliche de 6 mois: Si la pouliche obtient au moins 20 points (pas de note inférieure à 6), et la convention est signée par le naisseur en cas de changement de main de la poulinière, le naisseur reçoit Fr. 50.--.
Poulain entier 18 mois: Si le poulain est présenté au National FM, et la convention est signée par le nouveau propriétaire en cas de changement de main du sujet, le propriétaire lors de la présentation reçoit CHF 150.--.
Poulain entier 30 mois: Si le poulain est présenté au National FM, et la convention est signée par le nouveau propriétaire en cas de changement de main du sujet, le propriétaire lors de la présentation reçoit CHF 200.--.
Etalon BAS: Si l'étalon est approuvé au test en station et inscrit en catégorie BAS, et la convention est signée par le nouveau propriétaire en cas de changement de main du sujet, le propriétaire lors de l'inscription au TES reçoit CHF 150.--.
Etalon stud-book: Si l'étalon réussi le test en station, est approuvé et inscrit en catégorie stud-book, et la convention est signée par le nouveau propriétaire en cas de changement de main du sujet, le propriétaire lors de l'inscription au TES reçoit CHF 200.--.
Pouliche de 3 ans: Si la pouliche est inscrit au catégorie stud-book, classe B, et la convention est signée par le nouveau propriétaire en cas de changement de main du sujet, le propriétaire lors de l'inscription au TET reçoit CHF 150.--.

Les éleveurs intéressés peuvent obtenir de plus amples renseignements sur le programme d'accompagnement des accouplements auprès de la Fédération suisse d'élevage du cheval de la race des Franches-Montagnes (Tél. 026 67 66 343).

Début de la page

IG OFM
Communauté d'intérets pour le maintien
du cheval originel des Franches-Montagnes