CICOFM


Etalons
Livre
Sang étranger...
Chevaux à vendre
Activités
Comptes rendues
Photos
Resultats
du Sport

Boutique
Pinboard
Contacts
E-Mail
Association
Adhésion
Liens
Deutsch
Italiano
English

Comment calculer le pourcentage de sang étranger chez le cheval de la race des Franches-Montagnes


Qu'est que c'est «sang étranger»?

A la suite de nombreuses demandes, nous expliquons ici la manière de calculer la part de sang étranger (SE) chez le cheval de la race des Franches-Montagnes.

C'est un exercice qui en soit est très simple: la part de SE du père plus la part de SE de la mère divisé par deux nous donne la part de SE du produit.

Présenté mathématiquement:
part de SE du père + part de SE de la mère=part de SE du poulain
2

Bref aperçu historique sur l'apport de sang étranger
C'est bien connu, à l'origine la race des Franches-Montagnes n'était pas une race de chevaux homogènes. Des étalons de races étrangères allant du cheval demi-sang au lourd cheval à sang froid ont d'ailleurs, en son temps, été utilisées dans l'élevage du cheval FM. La persévérance et la ténacité des éleveurs jurassiens ont permis par la suite d'obtenir un cheval homogène que l'on appelle aujourd'hui cheval Franches-Montagnes. Pourtant, de tout temps, on a eu des chevaux de type léger pour l'attelage et des chevaux lourds pour l'agriculture.

A la suite de l'évolution de l'agriculture entre les années 1950 à 1970, on se décide à convertir le cheval Franches-Montagnes de trait en cheval de loisirs. L'anoblissement de la race avec l'étalon polonais pur-sang arabe Doktryner fut prometteur et les éleveurs demandèrent un nouvel apport de sang étranger. L'étalon suédois Aladin accouplé à une jument Franches-Montagnes donna naissance à l'étalon Alsacien qui n'est autre que le brillant et très apprécié fondateur de la lignée L.

D'autres croisements pratiqués avec des étalons demi-sang n'eurent pas le même succès et disparurent assez vite de l'élevage. Par la suite de nombreux éleveurs étaient déterminés à poursuivre d'anoblir encore la race Franches-Montagnes vers un type de cheval se rapprochant du cheval demi-sang. Finalement les étalons demi-sang suisse, Noé, en 1990 et Qui-Sait, en 1991, sont utilisés pour de nouveaux croisements d'anoblissement.

Fondation de la CICOFM (IGOFM) et définition du cheval originel de la race des Franches-Montagnes (OFM)
A partir des années nonante, l'utilisation massive et incontrôlée d'étalons demi-sang a provoqué la création de la Communauté d'intérêt pour le maintien du cheval originel de la race des Franches-Montagnes (CICOFM) en allemand (IGOFM). Du point de vue de la nouvelle organisation, les croisements massifs pratiqués dans la race FM devaient absolument être jugulés. Au sein de la CI le cheval originel FM a été, après de longues discussions, défini comme suit: «La définition «cheval originel Franches-Montagnes» est attribuée à un cheval Franches-Montagnes dont le pourcentage de sang étranger ne dépasse pas les 2 pourcents. Les étalons pur-sang et demi-sang utilisés après l'année 1950 dans l'élevage Franches-Montagnes sont considérés comme étalons étrangers.»

Il a été admis que le cheval originel FM d'aujourd'hui représentait bien le type homogène du cheval FM qui existait en 1950 et antérieurement. C'est à dire avant l'arrivée des produits d'anoblissement «moderne» mentionnés ci-dessus (les croisements pratiqués avant l'année 1950 sont ignorés).

Fermeture du Stud-book et plus tard la définition OFM devient la catégorie BASE
La fermeture du Stud-book a été décidée lors de la mémorable assemblée des délégués de la Fédération suisse du cheval de la race des Franches-Montagnes de 1997 à Niederbipp. Cela signifie qu'à partir de l'année 1998 plus aucun étalon étranger n'a été utilisé dans l'élevage du cheval FM. Peu de temps après, notre définition «cheval originel Franches-Montagnes» a été reprise par la Fédération suisse d'élevage du cheval de la race des Franches-Montagnes sous la catégorie «cheval Base» et la part de SE de chaque cheval FM a ensuite été indiquée avec une exactitude à deux décimales sur tous les documents essentiels d'un cheval FM.

Avec l'introduction de la catégorie Base, on a aussi créé la catégorie «facteur base», catégorie dans laquelle sont regroupés tous les chevaux Franches-Montagnes avec une part de SE entre 2,01 et 4,00%. Ainsi lorsque l'on accouple un étalon ou une jument «facteur base» à une jument ou un étalon «originel ou base» avec 0.00% de sang étranger, le produit appartient à nouveau à la catégorie «cheval originel FM», respectivement «cheval base».


Début de la page

Examples de la calculation du pourcentage de sang étranger

Lorsque qu'un étalon étranger (100% de SE) a été utilisé à la sixième génération d'un cheval et qu'ensuite tous les descendants des générations suivantes sont des chevaux originels avec 0,00% de SE, ce cheval possède encore 1,56% de SE et appartient à la catégorie «cheval originel FM» ou «cheval base»:
100% / 2 / 2 / 2 / 2 / 2 / 2 = 1,56%

Lorsque dans l'origine d'un autre cheval, deux étalons étrangers (2 x 100% de SE) ont été utilisés à la sixième génération, ce cheval possède 3^,32% de sang étranger, ce n'est donc plus un cheval originel mais un cheval «facteur base»:
(100% + 100%) / 2 / 2 / 2 / 2 / 2 / 2 = 3,12%

Chez un troisième cheval, on trouve à la quatrième génération un étalon étranger (100% de SE), la part de SE de ce cheval est de 6,25%. Ce cheval n'est donc ni un cheval base, ni un facteur base:
100% / 2 / 2 / 2 / 2 = 6,25%

Si maintenant on continue à faire de l'élevage avec un cheval «facteur base» en l'accouplant à un cheval originel avec 0,00% de sang étranger, le produit est à nouveau un cheval originel avec 1,56% de sang étranger:
(3,12% + 0.0%) / 2 = 1,56%.

Si on accouple un cheval «facteur base» (3,12%) à un cheval originel avec 1,56% de SE, le produit n'est pas un cheval originel FM mais un cheval «facteur base» avec cette fois 2,34% de SE:
(3,12% + 1,56%) / 2 = 2,34%.

Si on prend le troisième exemple ci-dessus, le cheval à 6,25% de SE accouplé à un cheval originel FM 0,00% de SE, on obtient un produit «facteur base» avec 3,12% de SE :
(6,25% + 0,0%) / 2 = 3,12%.

Hansueli Stöckli und Stefanie Meier; Traduction: Jean-Pierre Graber


Début de la page

Illustrations

Figure 1: Palmira, cheval originel Franches-Montagnes avec 0% de sang étranger (tous les ascendents sont des chevaux originels Franches-Montagnes)

Palmira: 0%
0+0
2

Estafette: 0%
0+0
2

Enjoleur: 0%
0+0
2

Elu: 0%
Peggy: 0%
Carine: 0%0+0
2
Javart: 0%
Colline: 0%

Pina: 0%
0+0
2

Cato: 0%
0+0
2

Judäa: 0%
Lisette: 0%
Mignonne: 0%0+0
2

Enjoleur: 0%
Rêveuse: 0%


Figure 2: Penthesilea, 13.28% (le père descend du demi-sang CH Qui-Sait et du demi-sang suédois Aladin, la mère est un cheval originel Franches-Montagnes avec 0% de sang étranger)

Penthesilea: 13,28%
26,56+0
2
Quemoy: 26,56%50+3,13
2

Queens: 50%
100+0
2

Qui-Sait:demi-sang CH = 100%
Jouvence: 0%
Marquise: 3,13%6,25+0
2
Hobby: 6,25% (*dans l'ascendence de l'étalon Hobby figure le demi-sang suédois Aladin)
Fanny: 0%

Carla: 0%
0+0
2

Clin d'Oeil: 0%
0+0
2
Jeans: 0%
Pâquerette: 0%
Carina: 0%0+0
2

Diogenes: 0%
Princesse: 0%


Figure 3: Amelia, 6.25% (le père est un cheval originel Franches-Montagnes avec 0% de sang étranger, la mère descend du pur-sang arabe Doktryner, la mère de la mère est un cheval originel Franches-Montagnes avec 0% de sang étranger; elle est aussi la mère de Penthesilea)

Amelia: 6,25%
0+12,5
2

Estafette: 0%
0+0
2

Enjoleur: 0%
0+0
2

Elu: 0%
0+0
2
Epi d'Or: 0%
Bichette: 0%
Peggy: 0%0+0
2

Radical: 0%
Princesse: 0%
Carine: 0%0+0
2
Javart: 0%0+0
2

Jura: 0%
Mérita: 0%
Colline: 0%0+0
2
Roi d'un Jour: 0%
Couchette: 0%

Laila: 12,5%
25+0
2

Don Fernando: 25%
50+0
2

Don Pablo: 50%
100+0
2

Doktryner: pur-sang arabe = 100%

Haïtienne: 0%
Draga: 0%0+0
2
Gratulant: 0%
Blida: 0%

Carla: 0%
0+0
2

Clin d'Oeil: 0%
0+0
2
Jeans: 0%
Pâquerette: 0%
Carina: 0%0+0
2

Diogenes: 0%
Princesse: 0%

Début de la page

IG OFM
Communauté d'intérets pour le maintien
du cheval originel des Franches-Montagnes